Vélo de route : les étapes pour le nettoyer facilement

Vélo de route : les étapes pour le nettoyer facilement
Vélo de route : les étapes pour le nettoyer facilement

Le nettoyage du vélo fait partie des entretiens à faire afin de garder sa bécane en bon état. En effet, rouler avec un vélo négligé n’est pas sans risque, car les saletés peuvent altérer la performance de certaines pièces. Mais quand le nettoyer et comment procéder dans ce cas ? Et quels autres entretiens faut-il faire après un lavage ?

Quand le nettoyer ?

Le nettoyage requis pour un vélo dépend de son utilisation. Forcément, un vélo utilisé de façon intensive va nécessiter un lavage plus fréquent. Certaines conditions sont aussi à prendre en compte, à savoir, le type de parcours (chemin de terre, goudron, etc.), le nombre de sorties qu’on fait avec, et bien sûr, les conditions météorologiques. Il est donc, conseillé aux utilisateurs intensifs de nettoyer leur vélo après chaque sortie. Tandis que pour un utilisateur normal, il faut prendre en compte du nombre de sorties effectuées par semaine ou par mois. Si vous le prenez tous les jours, nettoyez-le chaque fin de semaine. Cependant, si vous le prenez de façon occasionnelle, chaque semaine par exemple, un nettoyage mensuel suffit. Il y a aussi certains facteurs à prendre en compte comme les débuts d’accumulation de poussière sur la transmission, après avoir roulé sous la pluie, et surtout avant de partir en randonnée ou en voyage. Dans ces cas, il est préférable de faire le nettoyage directement à l’arrivée.

Comment et avec quels matériels le nettoyer ?

VTT, VTC ou vélo de ville, les étapes de nettoyage restent les mêmes. Dans ce cas, pas de panique, car donner un bain à un enfant est 100 fois plus compliqué que de donner un bain à sa bicyclette. Pour procéder, il faut, tout d’abord, vous munir d’un kit complet de nettoyage. Il sera idéalement composé d’un seau, d’un chiffon propre et sec, de brosses spéciales vélo, d’éponges, de produits nettoyantes (spray, lingettes dégraissantes…), d’un dégraissant bien efficace, et des produits d’entretien (lubrifiant, huile pour la chaîne et graisse). Et si vous ne savez pas quels produits choisir, il serait mieux d’opter pour les produits de qualité et de marque (décathlon…). Ensuite, pour procéder au nettoyage, placez votre vélo de façon à pouvoir bien faire votre travail sans dérangement. Pour cela, vous pouvez utiliser un pied d’atelier ou juste mettre votre vélo contre un mur. Pour un nettoyage plus en profondeur, vous pouvez enlever les roues. Après cela, commencez par l’arroser abondamment et savonnez-le. Assurez-vous de bien enlever la saleté et de bien rincer une première fois afin de faciliter le dégraissage qui sera, la prochaine étape.

Les autres entretiens à faire

Comme nettoyer au savon et à l’eau ne suffit pas, vous allez donc procéder au dégraissage à l’aide de votre dégraissant et de votre brosse, après l’étape de base. Soyez bien minutieux sur le nettoyage des plateaux, du dérailleur arrière, et surtout de la chaine, dans ce cas. Laissez le dégraissant agir quelques minutes et procédez au second rinçage. Après cette étape, utilisez votre chiffon pour le sécher et huilez les pièces qui le nécessitent. Une fois le vélo bien séché, l’étape finale est le graissage. Il s’agit de bien lubrifier les pièces qui en ont besoin (transmission, pignons, plateaux…). Et pour finir, pour votre sécurité, pensez à vérifier les freins et les dérailleurs et le tour est joué ! En quelques heures, votre vélo sera étincelant et comme neuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.